samedi 9 mai 2015

Beaucoup d’efforts (et pas mal de produits chimiques) plus tard…

ENFIN elle est propre !
Voilà, ça y est : la piscine est ENFIN propre !

Il m’aura donc fallu une semaine d’efforts, et pas mal de produits chimiques, pour y arriver mais le résultat - bien entendu parfaitement non-objectif - en valait la peine

Enfin, c’est ce que je dis chaque année à pareille date, mais le fait est cette année, ce fut tout de même nettement plus difficile tant le fond de l’eau était incrusté d’algues brunes encore plus tenaces que le cancer ou un percepteur des impôts.

Oui, je sais, les deux sont synonymes.

La première fois que je m’y suis baigné, vendredi, le thermomètre affichait 20 degrés… mais je suis convaincu que le thermomètre est défectueux car elle ne devait pas faire plus de 15 ou 16 degrés au maximum.

Et depuis vendredi, elle chauffe, ce qui, selon Hydro Québec, me classe paraît-il dans la catégorie des ménages de la catégorie supérieure.

Je veux dire supérieure en matière de consommation de courant, mais hélas pas de revenus

Mais quand on aime...

vendredi 8 mai 2015

Le portable et le portablosaure

Le portable et le portablosaure
Comme beaucoup, je possède un équipement informatique personnel bien plus moderne, performant et efficace que celui que j’utilise au bureau - dans mon cas un portable HP Pavillon de 14’’, soit une énorme brique d’au moins une tonne, qui n’a de « portable » que le nom, qui se traine à la vitesse d’un escargot dans le désert du Kalahari, et dont la qualité et la résolution d’écran rendraient dépressif et myope l’aigle le plus jeune et le plus motivé.

Bref, et sans même parler des différences dans le système d’exploitation - autre et ô combien vaste sujet - j’aime pas,... et d’autant moins lorsque je peux directement le comparer à mon nouveau Macbook, tellement plus léger, agréable et meilleur que même moi je manque de mots pour en parler.

C’est vous dire...

Si je devais néanmoins résumer la chose en un phrase - un véritable défi pour moi, merci Aurélia - je dirais que le MacBook est un portable - vous pouvez le tenir à trois doigts sans vous fatiguer - et que le HP est un portablosaure - vous devez lui allouer sept doigts et au moins une main de plus.

La seule chose qui me console, c’est que je sais les portablosaures condamnés par l’Évolution, même si le dernier d’entre eux ne disparaitra sans doute qu’après moi...

dimanche 3 mai 2015

Le jour où je revis

03 mai 2015 : enfin je revis !
La piscine et moi c’est une longue histoire d’amour hélas entre-coupée de déchirantes séparations lorsque, chaque automne, je n’ai d’autre choix que de la vider afin de la préparer aux rigueurs - et à l’effroyable longueur - de l’hiver québécois.

De novembre à mars, abandonnée dans le jardin, elle alors n’est plus qu’une masse informe de glace, pour moi dénuée du moindre intérêt.

C’est en avril, avec le retour de la lumière, que l’espoir renait, un espoir encore timide et souvent émaillé de déceptions, quand reviennent la neige ou le gel.

En mai, à présent libérée de sa prison de glace, c’est le moment de la redémarrer, mais c’est aussi l’occasion de nouvelles expériences car, chaque année, il y a toujours quelque chose qui ne fonctionne pas, qui brise, qui ne s’emboîte pas comme il le devrait, ou qui se comporte de façon bizarre.

Mais c’est aussi une forme de défi, celui du banlieusard, pour qui la vie est toujours une grande aventure...